Gaël Faye

Pili Pili sur un croissant au beurre

Auteur-compositeur-interprète, Gaël Faye est né en 1982 au Burundi d’une mère rwandaise et d’un père français. Le 1er avril 1995, à 13 ans, il quitte malgré lui son paye natal en proie à la guerre, pour rejoindre la France. Cette étape de sa vie marque un besoin qui ne le quittera plus : exorciser par les mots tous les sentiments d’une vie déracinée. A 20 ans, Gaël sait qu’il veut enregistrer un album solo où les thèmes de l’exil et du métissage seront omniprésents.

En 2006, ses études de commerce le mènent à Londres. Très vite lassé par un boulot « costard-cravate » qui l’étrique, il s’échappe de la City pour regagner Paris, ses studios d’enregistrement et son collectif de slam « chant d’encre ».

Il y rencontre Edgar Skloka dont il admire le style et l’écriture. Leur complicité grandit et les pousse à lancer le groupe de rap Mik, Coffee & Sugar, alias MC’S, en proposant des textes poignants sur des mélodies live et « sucrées ». Ils quittent leurs emplois respectifs, créent le label 6D Production et autoproduisent leur 1er album éponyme qui sort en mai 2010. C’est l’heure de la prise en main pour assumer une vie d’artiste indépendant à plein temps, comme si le rêve pouvait s’arrêter demain. « Parce qu’on meurt demain, je vis aujourd’hui ». C’est bien ce qui anime les deux MC’S à travailler sans relâche pour réussir à s’imposer sûrement dans le paysage hip-hop en France et décrocher le titre de « découvertes printemps de Bourges 2011.

Gaël forge son style, écume plus d’une centaine de scènes nationales avec MC’S entre 2010 et 2011 et touche un public grandissant (1ères parties d’Oxmo Puccino, Ben Oncle Soul, Hocus Pocus, Beat Assaillant, Tumi&The Volume, Blitz The Ambassador…). Il est accompagné sur scène par Guillaume Poncelet (trompettiste, pianiste, ex-membre de l’orchestre national de Jazz).

Aujourd’hui, 10 ans après l’écriture du texte « A-France » qui ouvre son album solo, Gaël revient en 15 titres sur son parcours de vie et raconte avec nostalgie, indignation et tendresse, son enfance au Burundi, son arrivée en France, ses amours et ses combats.

Côté production, on retrouve Guillaume Poncelet, qui signe les arrangements de l’album, compose la majorité des titres et en assure la réalisation (après avoir réalisé les derniers albums de Ben l’Oncle Soul et Michel Jonasz pour ne citer qu’eux). le travail étroit entre le musicien et l’auteur donne naissance à un album teinté d’influences plurielles : du rap bien sûr, de la soul et du jazz parfois, du semba (voyage entre Cap Vert et Angola), de la rumba congolaise, du sébène…28 musiciens sont réquisitionnés, entre France et Burundi, pour un son joué « live » sur l’album qui porte la beauté des textes et les révèle.

On compte parmi les invités de l’album Tumi Molekane (MC du groupe Tumi & The Volume), Ben l’Oncle Soul et la voix sans pareil de Bonga (icône de la musique lusophone).

SORTIE ALBUM : Disponible
SITE DE L’ARTISTE : www.gaelfaye.fr
LABEL : Mercury / Motown

DOSSIER DE PRESSE

EPK DE L’ALBUM

CLIP DE “JE PARS”

Clip de « Petit Pays »

CLIP “BLEND” FEAT TUMI