Margaux Avril

Instantanés

A 22 ans, cette franco-américaine mais vraie parisienne baigne depuis son plus jeune âge dans une ambiance créative et artistique. Entourée de musique, initiée au solfège, au piano et aux vinyles familiaux, Margaux chante. Ses autres passions ? La mode, et la photographie, à laquelle elle consacre ses études. Pour ce qui est de la musique, elle a trouvé son autre en Tristan, compositeur et mélodiste hors pair. Entre ces deux là, l’alchimie est immédiate. Quelques mois de travail acharné, coupés du monde, quatre boeufs et trois chansons plus tard, le jeune binôme décide de diffuser le fruit de son travail sur Noomiz.com, la plateforme web de référence pour découvrir la musique de demain.

En janvier, Margaux Avril est catapultée en tête du Top Noomiz. Sa position dans le classement des artistes émergents les plus appréciés des internautes crée l’excitation des maisons de disques qui se hâtent pour rencontrer cette mystérieuse Margaux dont on ne sait rien. Cela ressemble à un conte de fée éculé, à des histoires déjà racontées, mais c’est ainsi : la musique et internet s’entendent bien, pour le plus grand plaisir de la génération 2.0.

Attention, si vous lui demandez de laisser la photo de côté, c’est une Margaux que l’on devine passionnée et décidée qui vous répondra qu’elle a « envie de garder tous ces univers précieusement, et d’offrir (sa) façon de voir et de vivre les choses ». La musique nourrit la photo et réciproquement, c’est ainsi.

En 2012, Margaux foule les planches, qui lui manquaient tant depuis ses années de conservatoire. Ceux qui l’entendent alors ne restent pas insensibles, son nom commence à se chuchoter, comme celui d’un trésor dont on sait qu’il va devoir être partagé avec tous, mais que l’on souhaite se réserver pendant qu’il en est encore temps. Les premières collaborations interviennent : Alex Beaupain, orfèvre césarisé de la chanson française (Les Chansons d’Amour), que Margaux admire tant, lui offre un magnifique duo avec C’était la Nuit. Marc Lavoine l’invite quand à lui à Toucher le soleil. L’album prend forme, Margaux et Tristan s’accompagnant de Pierrick Devin (Cassius, Fortune) pour le réaliser.

 A l’instar de sa grande consoeur Lily Allen, dont elle a la fraîcheur et le peps, Margaux Avril se glisse vite dans nos iPod, mémoires et playlists. Inspirée par l’air du temps, elle revendique autant Benjamin Biolay que Florence + The Machine, Sébastien Tellier que Django Django. Jeune fille bien dans son époque, passionnée d’art, sous le charme des photographies de Guy Bourdin et de Richard Avedon, Margaux Avril incarne la relève d’une pop française spontanée et fraîche, charmante et envoûtante. Son timbre pétillant, ses textes subtils, ses mélodies et un son résolument contemporain font de Margaux Avril un savoureux cocktail et une fantastique promesse d’album.

Le 13 mai dernier Margaux était en 1ère partie d’Alex Beaupain à l’Olympia.

 

SORTIE ALBUM : Disponible
SITE DE L’ARTISTE :www.margauxavril.com
LABEL : Universal Music

DOSSIER DE PRESSE

« C’était la nuit » en duo avec Alex Beaupain

CLIP « L’AIR DE RIEN »

REVUE DE PRESSE

Cover Phonix « Lizstomania »